Une virée dans le Jordaan

Nous avions visité une partie d’Amsterdam il y a deux ans, avec R, en plein mois de Février où quelques flocons avaient pointé le bout de leur nez. Pendant les fêtes, nous avions souhaité renouveler l’expérience. 

Avant Noël, nous sommes donc partis 3 petits jours (2 jours pleins), en bus: 38€ chacun avec Ouibus (AR), au départ de Lille. Nous avions réservé à l’hôtel Atlas Vondelpark, avec vue sur le parc. A un peu plus de 300€ les 3 nuits, petit déjeuner compris, je vous conseille vivement cet hôtel: accueil chaleureux et jeune, bâtiment typique plein de charme, propreté, lit king size confortable, petit déjeuner garni et en bonus un chat que l’on aperçoit à l’entrée (même s’il a été difficile de l’amadouer!). Et surtout, la situation de l’hôtel: nous avons choisi d’y séjourner principalement car il se situe dans le centre, cependant au calme, et juste au bord du Vondelpark où il est agréable de se promener en toute saison. Le quartier (Oud Zuid) est magnifique.

Ouibus s’arrête à la gare « sloterdijk », prévoyez 20 minutes de tram (ligne 12 – arrêt Van Baerlestraat il me semble), puis 5 minutes de marche jusqu’à l’hôtel.

IMG_2624

L’hôtel proposait de louer des vélos (15€ la journée par personne): ni une ni deux, nous avons décidé de sillonner la ville et de nous comporter un peu en amstellodamois.

Bon, je dois vous avouer que, dès que l’on a pris les vélos, il s’est mis à pleuvoir. Au bout de 10 minutes je pestais (la fille intelligente que je suis n’a pas pensé à prendre un manteau avec capuche, voyez-vous) et j’avais qu’une envie: rentrer. J’ai persévéré et après… trempée pour trempée, autant continuer. Heureusement d’ailleurs…

DSC_3868

La « Sloterdijk station » et ses centaines de vélos… Comment faire pour retrouver son vélo?

Heureusement car nous nous sommes rendus dans le fameux quartier « Jordaan« , désigné comme le quartier bohème et arty d’Amsterdam. Nous avons du y passer 6-7h, à nous perdre, à longer les canaux, découvrir des petites boutiques, bars et restaurants. Allez savoir pourquoi nous n’avions pas passé beaucoup de temps dans ce quartier deux ans auparavant (nous avions privilégié les musées et l’hyper centre). Ce quartier est un vrai coup de coeur! Cela l’est pour beaucoup de touristes sans aucun doute. En parlant de touristes, je crois que la France entière avait décidé de venir à Amsterdam à cette période…

IMG_2640

Le matin, nous sommes tombés sur un marché vintage : brocante et fripes, un pur bonheur ! Et pour le coup, les fringues vintage, ça déconne pas: c’est de l’occasion à prix minis. De VRAIS PRIX MINIS, pas comme en France…

IMG_2642

IMG_2650

Nous souhaitions déjeuner à prix minis également, pour profiter ensuite du dîner dans un bon restaurant. Aidés du Routard, nous avons découvert le très cosy Festina Lente (Looiersgracht 40b, Jordaan), où je me suis goinfrée d’un club sandwich. Un déjeuner sur le pouce, bon rapport qualité prix, lumière tamisée et vieux fauteuils, parfait comme je m’y attendais. Je n’en demandais pas plus.

DSC_3829

Bon même si on voulait se réserver pour le dîner, nous n’avons pas pu nous empêcher de pendre un goûter, rien de plus normal! Première arrêt au Papeneiland (Prinsengracht 2) recommandé encore une fois par le Routard (nous nous sommes basés sur le guide) mais le café ne servait plus de quoi grignoter à l’heure où nous sommes allés et nous avions faim. Ou alors c’était de la gourmandise. Mais quand j’ai envie de manger, je ne pense qu’à ça! C’est l’un des cafés historiques de la ville; la façade, magnifique, nous a tout de suite donné envie de franchir la porte.

DSC_3842

Nous nous sommes installés juste à côté: le café Thijssen (Brouwersgracht 107). Ambiance jeune et électro. Chocolat chaud de rigueur et apple pie maison et sa chantilly qui est juste une petite tuerie! A 17h nous en étions au goûter alors que les locaux commençaient l’apéro pour certains d’entre eux…

DSC_3850

Encore quelques détours dans le quartier Jordaan et, la pluie ayant repris, nous sommes rentrés sagement à l’hôtel, en essayant de dénicher un bon restau.

Nous avons opté pour un restaurant à 5 minutes à pieds de l’hôtel et s’il y a bien une adresse à retenir c’est celle-ci: le restaurant Pompa (Willemsparkweg 6)! Pas du tout typique, puisqu’il s’agit d’un restaurant Italien, mais pas grave, on se sent vulnérable face à une telle bouffe! Tellement, que nous y sommes retournés le lendemain soir! Un délice les Tortellaci Neri (à base de pâtes noires et saumon) et les Tagliatelles au pesto maison! Accueil chaleureux et pain à l’ail et aux olives pour patienter, mon coeur a flanché!

IMG_2598

Le lendemain nous nous sommes baladés dans le Vondelpark puis attardés dans le centre: coucou les soldes chez River Island, Vila, America Today, Scotch & Soda et Tommy Hilfiger! Bien sûr, l’arrêt au marché aux fleurs était inévitable. Je n’ai donc pas de photos à vous montrer, d’autant que la pluie avait décidé de revenir.

Le troisième et dernier jour, le bus partant en début d’après-midi, nous avons décidé de ne pas prendre le tram et de parcourir les quelques 5 km à pieds, de l’hôtel à la gare Sloterdijk. Histoire de visiter Amsterdam au maximum et pas seulement les quartiers les plus charmants.

Après avoir découvert Amsterdam deux fois en hiver, j’ai hâte de m’y rendre au printemps qui doit rendre la ville encore plus fascinante qu’elle ne l’est déjà!

DSC_3795 IMG_2653

Leave a comment

%d blogueurs aiment cette page :