Et si vous lanciez votre entreprise ? Petite introspection pour futur freelance ou entrepreneur

Vous le savez, je suis une baby freelance depuis quelques semaines. J’ai eu pas mal de questions et d’encouragements de la part de mon entourage ou sur les réseaux sociaux. L’envie de faire un article sur le lancement d’une activité freelance ou même de toute entreprise a fait son petit bonhomme de chemin. Mais j’ai vite réalisé que j’avais trop de choses à dire. Alors, ce n’est pas un article que je vous propose, mais bien toute une série d’articles sur le sujet, pour préparer son lancement. Ça vous dit ? Bon, en même temps, je ne vous laisse pas le choix ! 
Pour commencer, laissons-nous aller à une petite exploration intérieure sur les motivations qui vous guident vers une création d’entreprise.

Pendant plus de trois ans, j’ai cherché l’idée du siècle qui serait la bonne raison pour entreprendre. J’ai ruminé, me suis posée un tas de questions. J’avais une nouvelle idée tous les jours. J’ai saoulé mon mec des soirées entières à lui démontrer que mon idée était bonne et allait révolutionner le Monde. J’ai voulu ouvrir une boutique ou une épicerie, créer un eshop, une application, un nouveau logiciel, monter ma boîte de consulting, être community manager, monter un start-up studio. Dans plusieurs domaines : mode, écoresponsabilité, santé (quoique finalement, je restais plutôt stable côté thématiques). 

Et puis j’ai commencé à me poser les bonnes questions. Je ne sais pas quand j’ai eu le déclic, je ne sais pas à quel moment je me suis rendue compte que je me posais les mauvaises questions et j’ai commencé à réfléchir plus intelligemment. Au lieu de me retourner le cerveau pour trouver une idée géniale, je me suis finalement interrogée pour savoir ce que je voulais vraiment, le mode de vie que je souhaitais avoir : flexibilité, liberté, temps libre, loisirs que je voulais faire, niveau de vie. Aussi, j’ai arrêté de me projeter à long terme, pour me concentrer uniquement sur ce que je voulais aujourd’hui : être freelance pour avoir une vie qui me convient. 

Vous avez envie d’entreprendre ? Vous n’osez pas encore vous lancer ? Vous attendez le bon moment, sans savoir quand il tombera du ciel ? Et si aujourd’hui, justement, vous commenciez à vous poser les bonnes questions ? Oui, beaucoup de questions dans cet article !

Pourquoi vouloir entreprendre ? Quelles sont mes motivations ?

Quelles raisons et motivations vous guident vers l’entrepreneuriat ? 
Peut-être souhaitez-vous : 

  • Gagner mieux votre vie, que cela soit 2000€ ou 10 000€ par mois
  • Avoir plus de temps pour vos loisirs, profiter de vos amis et de votre famille
  • Créer un mode de vie souple adapté à une future vie de famille, au sein de laquelle vous auriez plus de temps à consacrer à un enfant
  • Voyager, quand vous le voulez, du jour au lendemain, voire être nomade
  • Travailler sur les projets qui vous passionnent, que vous choisissez
  • Apporter une solution à un problème, et voire révolutionner le Monde 🙂
  • Ne plus être managé, ne plus faire partie d’une entreprise au modèle hiérarchique pyramidal
  • Etc.

De mon côté, j’ai « senti » que j’étais faite pour entreprendre, en freelance. Et après quasiment deux mois, j’ai l’impression d’avoir toujours fonctionné comme ça. Mon objectif : profiter ! Avoir plus de temps pour mes loisirs, pour être avec mes amis, ma famille, faire de nouvelles expériences, découvrir de nouvelles choses et endroits, et voyager. 

Quel style de vie professionnel ai-je envie d’avoir ?

Comment voyez-vous votre rythme et style de vie professionnel au quotidien ?

  • Travailler quand vous le voulez, aux horaires qui vous conviennent, dans des endroits différents selon l’humeur du jour
  • Être souvent au contact des gens
  • Ne pas être tout le temps face à un ordinateur
  • Travailler 30h/semaine, vous permettant d’avoir plus de temps pour votre vie personnelle, ou plutôt bosser 60h/semaine au début pour gagner mieux votre vie
  • Effectuer des missions longue durée, ou au contraire plus ponctuelles. 
  • Etc.

Il y a plusieurs années, je souhaitais ouvrir une boutique de bijoux et accessoires de créateurs français. Sauf que je me suis rendue compte que je n’étais pas prête à sacrifier mes week-ends. Je voulais également pouvoir bouger, ne pas être au même endroit tout le temps. Je voulais aussi générer un revenu rapidement. Force fut de constater que ce projet n’était pas pour moi.

Suis-je fait pour entreprendre ?

Il me semble que si les 3/4 des entreprises échouent, c’est pour des raisons principalement humaines. Il ne suffit pas de vouloir vivre de sa passion, de vouloir gagner plus, de vouloir être solo, il faut avoir la fibre entrepreneuriale ou vouloir l’acquérir. Car créer une entreprise veut dire être un mouton à 5 pattes, capable de gérer l’administratif, la prospection, la comptabilité, et un minimum la communication. 
Alors, posez-vous la question : êtes-vous prêt à endosser le rôle de chef d’entreprise, même si vous êtes seul dans cette dite entreprise ? 🙂

Est-ce le bon moment pour me lancer en freelance ou pour toute autre entreprise ?

Je ne vais pas être très originale dans mon propos, mais il n’y a jamais de bon moment pour se lancer. Ou plutôt, vous seul le savez. Vous saurez si c’est le bon moment, cela sera une évidence et viendra naturellement. Mais, les conditions sont-elles favorables pour vous lancer ? Êtes-vous du genre à vouloir être en sécurité ou à tout risquer ? Êtes-vous en train d’acheter une maison, d’accueillir un enfant, ou en préparation d’un grand voyage ? Vous sentez-vous de démissionner, sans pouvoir prétendre au chômage (mais je crois que cela va changer en novembre) ? Avez-vous un peu d’argent de côté pour les premiers mois ? Pouvez-vous avoir une rupture conventionnelle ? Etc. 

De mon côté, en novembre 2018, je signais un compromis de vente pour l’achat d’une maison, et j’ai « senti » que c’était le bon moment pour moi de me lancer, sûrement provoqué par une situation au travail qui allait changer. Une fusion prévue pour juillet m’a incitée à accélérer le pas : en janvier 2019, je demandais un temps partiel, en avril je travaillais 28h en salariat, en mai je demandais une rupture conventionnelle, fin juin j’étais partie vers une vie de freelance. Pendant ce temps-là, un prêt sur 25 ans apparaissait sur mon compte en banque. Mais j’étais sereine, et c’est la meilleure décision que j’ai prise. 

Vous saurez, au plus profond de vous, que c’est le bon moment, peu importe votre situation, peu importe ce que les autres disent. Et vous saurez prendre les bonnes décisions pour vous et pour votre business. 

Quelles sont mes compétences que je pourrais exploiter et faire grandir ?

Scoop : vous n’avez pas besoin d’être un expert pour lancer votre activité de freelance ou votre entreprise, quelle qu’elle soit ! CQFD. L’expertise, vous allez l’acquérir au fil du temps, en pratiquant tous les jours et en commettant des erreurs. Si vous avez une appétence pour un métier ou certaines compétences, lancez-vous. Et après vous verrez progressivement celles que vous souhaitez développer, les tâches que vous aimez faire et sur lesquelles vous souhaiteriez concentrer votre activité. Alors, posez-vous ces questions-là : qu’aimez-vous faire ? quelles sont vos compétences ? quelles sont les compétences que vous souhaiteriez développer ou acquérir ? quelles sont celles qui peuvent faire l’objet d’une création d’entreprise, en freelance ou non ?

Définir ce que vous aimez et quelles sont vos compétences à exploiter vous permettra ensuite de définir votre activité et vos missions. Mais ça, on en parlera dans le prochain article dédié à l’entrepreneuriat et plus particulièrement au freelance ;). En attendant, posez sur papier vos motivations personnelles, le style de vie que vous souhaitez avoir, ce que vous aimez faire et ne pas faire, vos compétences et faites le point sur votre vie actuelle et vos projets à venir. Et surtout croyez en vous et en votre capacité à créer la vie qui vous fait rêver !

Et si vous lanciez votre entreprise ? Petite introspection pour entrepreneur débutant.

Comments (2)

  • Avatar

    Elise

    Bravo pour cet article il est top ! J’ai hâte de lire les suivants 😉

  • Avatar

    Apolline

    Merci Elise <3. Il y en a plein qui arrivent !

Leave a comment