Roadtrip de 10 jours au Montenegro : le long de la mer adriatique

Après le nord et l’exploration des différents parcs nationaux du Montenegro, cap au sud, le long de la mer adriatique et notamment la découverte des bouches de Kotor !

Sveti Stefan et Budva – Jour 7

Nous nous sommes arrêtées à Petrovac pour la nuit. Avant d’en prendre plein les yeux à Sveti Stefan le lendemain !

Sveti Stefan est une superbe île et en fait… un luxueux hôtel. Oui oui, l’île entière est un hôtel ! Ce que nous ne savions pas ah ah ! Nous nous sommes finalement promenées autour et avons marché jusque Przno (moins d’une heure). Nous avons marché le long de luxueux hôtels et plages – privées, à la fraîcheur des pins le plus souvent.

A Przno, la plage était minuscule et un monde fou s’y baignait, mais l’eau transparente nous appelait…

Après un bon déjeuner, marche retour vers Sveti Stefan pour rejoindre ensuite Budva.

A vrai dire, Budva ne nous tentait pas vraiment. Très bling bling, beaucoup de touristes, essentiellement russes, dont les yachts sont à quai comme des trophées, où les huitres pas vraiment fraîches sont vendues comme des petits pains et où se déroulait une foire. Nous avons seulement exploré la vieille ville, assez belle, et nous nous sommes posées sur la minuscule plage de béton pour nous baigner… dans l’eau assez sale…  Ne vous attardez donc pas à Budva. Cependant, nous avons passé une très bonne soirée dans un lieu plutôt branché.

Bonnes adresses à Przno
Restaurant Blanche
 : pas donné mais calme, avec une superbe vue et un délicieux repas. Le plaisir du jour.

Bonnes adresses à Budva
Apartments Familia
 : en pleine ville mais un très bon accueil. 30€ la nuit.
Casper : coffee shop au cœur de la vieille ville, à ciel ouvert. Ambiance, musique, cocktails, planches et salade… Tout est réuni pour passer une agréable soirée !

Les Bouches de Kotor – Jour 8 et 9

Après une nuit à Budva, direction les fameuses Bouches de Kotor ! Comme l’explique si bien le Routard : « la principale zone touristique du Monténégro s’étend autour de la fantastique Boka Kotorska (Golfe de Kotor), qui s’enfonce de 28 km dans les terres, formant un fjord aux multiples bras cernés par de hautes falaises calcaires. Tout un univers d’îles, de sommets dénudés se reflétant dans l’eau et, d’un port à l’autre, d’un village à l’autre, de criques se succédant dans une débauche de lauriers-roses, de palmiers et de mimosas. L’Adriatique s’avance si profondément dans la chaîne montagneuse que la région bénéficie d’un microclimat. »

Rose, village idyllique au bord de la mer adriatique

First step et énorme coup de cœur : Rose. Un petit coin de paradis, finalement assez peu fréquenté. Seuls des bateaux touristiques passent non loin pour admirer le paysage qu’offre Rose. Au programme dans ce petit village en bord de mer : farniente, dans un cadre idyllique.

Kotor et ses alentours

En milieu d’après-midi, nous nous sommes installées dans notre auberge de jeunesse à Kotor.Nous nous sommes ensuite aventurées à 300 mètres au-dessus de la ville, le long des murailles entourant Kotor, jusqu’au vieux fort, la citadelle Saint-Jean. Quelle vue incroyable sur la mer et le fjord ! La montée, plutôt sportive, en valait la peine, pour un pique-nique au coucher de soleil.

Astuce : la montée le long de l’enceinte est payante, notre hôte à l’auberge de jeunesse nous a indiqué qu’il existait un autre passage, de l’autre côté de la vieille ville, gratuit, quasiment pas fréquenté. C’est un détour, plus long, mais c’est une très belle randonnée d’une heure !

Le lendemain, nous partions à la découverte de la vieille ville de Kotor. En fin de journée, la route le long des bouches, côté sud, nous a émerveillées. Stop à Stoliv pour une dernière randonnée, où nous avions l’impression d’être encore une fois seules au monde. En haut, quelle rigolade quand nous nous sommes retrouvées nez à nez avec une sacrée vache qui nous barrait la route et qui avait l’air de vouloir nous charger ! Merci au fermier d’avoir sauvé les petites citadines que nous sommes, mais dont on ne comprenait pas un seul mot.

La journée ne pouvait pas mieux finir par une baignade dans la mer adriatique au coucher du soleil !

Bonnes adresses à Rose
Forte Rose
 : hôtel assez luxueux, mais c’est à son restaurant que nous nous sommes posées, pour un très bon déjeuner, dans un magnifique cadre, au bout de Rose, face aux Bouches de Kotor.

Bonnes adresses à Kotor
Hostel Pupa
 : adorable auberge de jeunesse, très clean, très bien située. 60€ pour deux pour deux nuits.
Bokun : bar à vins et comfort food au cœur de la vieille ville.

Perast – Jour 10

Que dire de Perast, si ce n’est que ce village nous a enchantées ? Perast offre une vue imprenable sur les Bouches de Kotor.

En face du village, un bateau taxi* vous emmènera vers les deux petites îles : l’une à gauche, privée, abritant l’Abbaye de Saint George entourée de cyprès, et la deuxième, qu’il est possible de visiter, où se trouve l’Église Notre Dame du Récif.
*d’après mes souvenirs, nous avions payé 2€ par personne.

Flânez ensuite dans Perast, à la rencontre de chapelles cachées et de la douzaine d’anciens palais, plus ou moins en bon état. J’aurais bien investi dans une petite maison…

Bonnes adresses à Perast
Konoba Otok Bronza
 : une bonne salade fraîche en bord de mer, que demander de mieux ?

Herceg Novi, dernière étape au Montenegro

Herceg Novi est un petit village de pêcheurs où nous avons passé la fin de journée, à nous balader et à admirer le coucher de soleil. Quel plaisir de prendre son temps et de n’avoir rien d’autre à faire que d’admirer le paysage entre mer et montagne, qui est la caractéristique du Monténégro.

La boucle est bouclée ! Le retour se fait en taxi partagé avec un allemand, pour des frais et un temps moindres qu’en bus.

Bonnes adresses à Herceg Novi
Studios Adriatic
: studios à 800 m de la gare routière. 40€ la nuit.
Konoba Skver, pour de bons calamars grillés.

 

J’espère que ces récits vous auront plu et vous aideront à établir votre itinéraire ! Le Montenegro est un voyage incontournable et dépaysant, que vous n’aurez pas de mal à faire en seulement 10 jours.

♥ Mes coups de cœur au Montenegro ♥

Perast, au bord des bouches de Kotor, et ses deux petites îles
Le parc du Durmitor, son lac noir et ses montagnes propices aux randonnées
Dormir dans un chalet au Durmitor Bungalows
L’accueil chaleureux des hôtes du Mrdja Apartments, à Kolasin
La luxueuse île de Sveti Stefan et ses alentours tout aussi luxueux jusque Przno
La montée le long de la muraille de Kotor, vers le bastion Saint-Jean, la vue au coucher de soleil
Rose, village idyllique au bord de la mer adriatique
Se baigner dans le bleu profond de la mer adriatique

Comments (2)

  • Avatar

    Ornella

    Tu sais, je rêve d’aller au Montenegro depuis très longtemps. Ton billet me fait saliver !

  • Avatar

    Apolline

    Fonces ! Ce n’est pas très loin, et le pays est assez petit, même s’il y a de quoi faire !

Leave a comment