Road trip en Algarve : de Carrapateira au Cabo de Sao Vicente

Troisième et dernier récit de mes aventures au Portugal, et plus précisément en Algarve, en passant par Lisbonne. Rappelle-toi, nous nous étions quittés à Tavira. Cette fois-ci, je t’emmène, entre autres, à Silves, la pointe de Sagres et au Cabo de Sao Vicente.

Mais d’abord aventurons-nous dans l’un des plus beaux endroits que j’ai vu lors de mes voyages : Carrapateira, où passe la Rota Vicentina !

Carrapateira et la Rota Vicentina, notre plus belle escapade en Algarve !

Aussi étonnant soit-il, le Routard ne parlait nullement du Sentier des Pêcheurs, une randonnée de 10 km au départ de Carrapateira !

C’est grâce au blog Hello Travelers que j’ai découvert la Rota Vicentina, qui m’a tout de suite fait rêver !
La Rota Vicentina, c’est un « réseau de sentiers de randonnée du Sud-Ouest du Portugal, totalisant 450 km le long d’une des zones côtières, parmi les plus belles et les mieux préservées du sud de l’Europe », d’après le site dédié.
La Rota Vicentina, c’est aussi le paradis des « vanlifers ».

Loin de nous l’idée de la parcourir entièrement, même si l’aventure me tenterait bien ! Nous nous sommes plutôt aventurés sur une partie du Sentier des Pêcheurs. Sentier qui fait d’ailleurs 125 km au total (soit 4 à 5 jours de marche).

Comme nous n’avions qu’une journée devant nous, nous avons opté pour les 10 km de randonnée, soit 3,5h estimée. Mais c’était sans compter sur les nombreux points de vue, bien souvent à couper le souffle ! Et notamment le premier : la « praia da bordeira ». Magnifique ! Une beauté de la nature qui me donnait des frissons ! Où seulement quelques surfeurs s’aventuraient parmi les vagues plutôt corsées.
C’est clairement l’un des plus beaux endroits que j’ai vu de ma vie ! Et qui d’ailleurs m’a, une nuit, inspiré une histoire…

A regrets – car j’aurais aimé y rester des heures et des heures – nous avons poursuivi notre chemin, mais entrecoupé de pas mal de stops pour admirer la côte sud-ouest et les falaises escarpées.

Après plus de 4h de randonnée, nous avons atterri sur la « praia do amado ». Le soleil nous y attendait, et teintait l’eau de turquoise, le sable de blanc et de jaune, et les falaises de rouge et de vert. Pour le coup, nous y sommes restés plus longtemps pour une pause déjeuner et contemplation du paysage et des surfeurs. La plage est en effet un sacré spot de surf !

Malgré le temps gris jusqu’en début d’après-midi, nous avons été émerveillés ! Ce fut notre plus belle journée au Portugal !

Étape historique en Algarve, au Château de Silves

Nous ne savions pas à quoi nous attendre en nous aventurant au Château de Silves, si ce n’est les 2 étoiles de mon guide.
Finalement, moi qui suis passionnée de châteaux, de ruines et d’archéologie, je n’ai pas été déçue par celui de Silves !

Petit point Histoire : le château de Silves, aussi appelé Al Hamra, fut construit par les Maures entre le VIIIème et le Xème siècle. Il fut l’un des plus grands châteaux de l’Algarve.
Il offre une superbe vue sur la ville et la Serra de Monchique !

Après le château de Lisbonne, c’est donc dans celui de Silves que je me suis encore laissée aller à imaginer le passé, ces hommes et ces femmes qui ont foulé le sol des centaines d’années auparavant !

Sur le chemin du retour vers Lagos, nous avons fait un stop déjeuner dans le petit et charmant village d’Alcantarilha. Nous nous sommes attablés à la terrasse vide du restaurant A Marinhiza, réputé pour ces calaramars frits. Un régal !

L’après-midi, c’était farniente bien méritée à Meia Praia, à Lagos. Je ne me suis toujours pas risquée dans l’eau au-delà des chevilles ! Quelle princesse je fais, oui…

Le soir, direction Ponta Piedade pour un superbe coucher de soleil ! Le moment parfait, accompagné d’un pique-nique. Cliché, mais je te le conseille lors d’une virée à Lagos !

Direction le bout du monde : la Pointe de Sagres et le Cabo de Sao Vicente

A l’extrême sud-ouest de l’Algarve se situe la forteresse de Sagres, une construction militaire, qui accueillit une école navale, au XVème siècle, pour explorer les côtes africaines (merci Wiki).

Un parking attenant permet de te garer sans difficultés.
Pour explorer la forteresse et t’aventurer jusqu’à la Pointe de Sagres, tu n’as pas le choix que de payer 3€.

De la forteresse, il n’en reste que l’enceinte et une petite chapelle. La balade qui en fait le tour, de 2 km, est très agréable et offre une vue à 360, sur les falaises ocres et la mer d’un bleu profond.

D’ailleurs, nous avons aperçu non loin de lui une petite plage, encavée entre Sagres et le Cabo de Sao Vicente : la plage Beliche.
C’est un spot de surf, mais peu fréquentée, la plage est sublime !
Nous y sommes restés un bon 2h à admirer les vagues et à se reposer. Par contre, ne te laisse pas surprendre par la marée qui monte très vite, comme cela a été le cas pour moi. Je me suis fait réveillée comme il se doit !

La cerise sur le gâteau : la terrasse d’un snack sympa sur les hauteurs qui offre une superbe vue sur la mer ! On avait à peine fait 5 minutes de marche pour retourner à la voiture, qu’on a eu envie de s’y poser pour une glace.

A moins de 10 minutes de là : le Cabo de Sao Vicente.
L’impression de bout du monde, telle que décrite dans mon guide, ne l’était pas vraiment. En effet, nous ne pouvions aller au-delà du phare, et il y avait beaucoup de touristes.

Petite déception donc, néanmoins, nous nous sommes attardés un peu plus loin, assis, à contempler l’immensité de l’océan et les falaises, majestueuses !

En rentrant sur Lagos, où nous séjournions, une envie de pizza nous a pris ! Parfait, puisque nous avions repéré la pizzeria Luigi, à emporter. Nous nous sommes posés le long de la marina de Lagos. Bon dieu, que c’était bon ! Une culpabilité bien profitée !

Cap sur l’océan, à la découverte des grottes de Lagos et… de la faune sous-marine

Le matin de notre dernier jour en Algarve, nous avons traîné au guesthouse. Nous avons refait le monde avec un couple français, originaire d’Annecy. Enfin, refait le monde… le monde des vins et de la bouffe plutôt !

Pour l’après-midi, on a voulu faire les bons touristes en réservant quelques jours plutôt un bateau pour la visite des grottes de Lagos, entre autres.
D’ailleurs, la marina de Lagos est très chouette pour une petite balade, notamment le soir.

Durant 2h, pour 27,50 €, nous embarquons à bord d’un voilier, avec une quinzaine de personnes.
J’ai été choquée de voir le nombre de bateaux touristiques qui naviguaient entre les grottes. Encore plus par ceux dont l’expédition vendue était l’approche de dauphins. J’ai donc quelque peu regretté l’expérience. Tu m’étonnes que la flore sous-marine soit détériorée et que la faune se raréfie !

Après une rapide baignade (où on n’y voyait plus rien là-dessous), retour au port. Et là… sur le chemin du retour, sans que personne ne s’y attende (pas même les marins), nous avons eu le privilège d’apercevoir 7 dauphins ! Ce fut un moment très émouvant !

Quoi de mieux qu’un tel spectacle de la nature pour finir un séjour en beauté ?

Ainsi s’achève notre périple en Algarve. Le lendemain, nous repartions vers Lisbonne pour un retour au bercail, des souvenirs plein la tête. En attendant le prochain road trip ! Et j’ai tellement hâte d’y être ! Un rêve qui va se concrétiser, dans un pays bien plus froid : l’Islande !
J’espère en tout cas que ce récit t’aura donné envie d’explorer Lisbonne et l’Algarve, si ce n’est pas déjà fait. Mais un conseil, fais-le au printemps ou en septembre/octobre.

 

Mes bonnes adresses et coups de cœur en Algarve 2/2

Carrapateira, la plage de Bordeira et le Sentier des Pêcheurs, sur la côte sud-ouest ! Inoubliable ! L’un de mes plus beaux souvenirs de voyage ! Je considère la plage de Bordeira comme l’un des plus beaux endroits au Monde, enfin parmi la quinzaine de pays que j’ai eu la chance de découvrir.
La plage Beliche, à Sagres, la plus petite des deux plages, encavée, côté Cabo de Sao Vicente.
Le Château de Silves, vestige de la domination musulmane, très bien préservé.
Le restaurant typique A Marinhiza, à Alcantarilha, où les calamars frits sont à tomber !
Le coucher du soleil à Ponta Piedade, à Lagos. N’oublie pas un pique-nique !
La pizzeria Luigi, à Lagos, à emporter, un régal !

Comments (4)

  • Avatar

    Ornella

    Ca fait rêver beaucoup de gens l’Algarve. Ca a l’air pas mal en effet !

  • Avatar

    Pierre

    les photos sont vraiment magnifiques, tout comme cette région

  • Avatar

    Apolline

    Merci beaucoup Pierre !

  • Avatar

    Apolline

    En effet, c’est sûrement dû à un petit côté « dolce Vita » à la portugaise 🙂

Leave a comment