Les Cyclades: Sifnos & Milos

Ceux qui me suivent sur IG ou la page FB, vous savez sûrement que je me suis envolée, avec mon amoureux, pour la Grèce et 6 de ses merveilleuses îles! Comme je ne vous ai pas assez saoulés avec ça sur IG, j’ai prévu 3 articles qui, j’espère, vous donneront envie d’y aller et vous aideront peut-être à établir un itinéraire. J’ai passé du temps à faire le nôtre, glanant des informations à droite et à gauche et m’appuyant énormément sur le Routard. 

Nous avions réservé un vol avec Brussels Airlines le dimanche 1er mai (3h d’avion) puis une nuit en plein centre d’Athènes. L’hôtel importait peu car le lendemain, nous devions prendre un bateau à 7h, direction Sifnos, la première île.
Si vous logez près de l’arrêt de métro Thissio ou Monastiraki à Athènes, comptez 20 à 30 minutes pour rejoindre Le Pirée. Par contre prévoyez autant de temps pour récupérer vos billets au port et surtout trouver le bon quai et votre bateau!

20160502_161028 20160503_103121

SIFNOS
2h de bateau et un superbe lever de soleil plus tard, nous voici arrivés à Kamarès, le port de Sifnos. Nous avons choisi de loger dans la partie haute de la capitale de l’île: Artémonas, un sublime village typique et calme.
Bon à savoir: comptez 100€ de bateau pour deux Le Pirée – Sifnos.

20160503_132548 20160504_150030 20160504_121104 20160503_152833

Que faire à Sifnos, en 3 jours?
– la randonnée Artémonas -> Agios Palati -> Kastro (1h15).
– la balade des remparts de Kastro et descendre les 160 marches jusqu’à l’église que vous verrez, vous aurez une impression de bout du monde une fois arrivés. Bon par contre, il faut remonter après…
– se perdre dans les ruelles d’Artémonas, jusqu’à atterrir aux moulins à vent, où la vue est très belle.
– la randonnée Apollonia -> le monastère Profitis Ilias, le point le plus haut de l’île, où la vue est imprenable sur l’île, la mer et les autres cyclades. Avec 700 mètres de dénivelé, la rando n’est pas des plus simples, mais vaut le coup! 3h30 – 4h aller-retour.
– prendre le bus pour Platys Gialos, station balnéaire mais si calme à cette époque de l’année, la plus belle plage de l’île. Puis remontez à pied vers Chrissopighi, puis Apokofto, et enfin Faros (par le sentier qui longe la falaise) pour y manger du poisson frais le soir.

20160504_185928 20160504_154556

Où dormir? Myrto Bungalows, à Artémonas, où vous serez chaleureusement accueillis par le très drôle Gianoulis. Grand studio, grande terrasse (lui, il l’appelle « petit balcon »…) avec vue magnifique sur les terres. Pas de petit déjeuner, mais une boulangerie et une épicerie sont à quelques mètres.

Où manger?
Artémonas: Margarita, pour une salade grecque et une moussaka ou un café frappé. To Chrysso, où vous goûterez au mastelo (agneau, vin rouge, anis) chez l’habitant.
Apollonia: To Koutouki tou Apostoli. Veranda, et leurs clubs sandwich.
Platys Gialos: Votsalo, de très bonnes pâtes et pizzas italiennes, et salades.
Faros: Limanaki, poissons tous juste pêchés et si peu chers… Dorades, calamars,…présentés aux clients.

20160504_164244 20160506_124917

Mes coups de coeur à Sifnos 
Les randonnées qui permettent d’accéder aux principaux lieux de l’île, tout est extrêmement bien balisé, des panneaux disséminés dans l’île indiquent les destinations, le temps et le degré de difficultés. Inutile de louer une voiture.
La balade Chrissopoghi -> Apokofto -> Faros.
Le restaurant Limanaki à Faros.
La beauté des paysages, tant dans les terres que sur la côte, les vues imprenables, la préservation de l’île et des villages.
La terrasse de notre studio.
Presque pas de touristes…

20160507_100845 20160505_152841

MILOS
Depuis Sifnos, un bateau rapide vous amènera à Adamas, le port de Milos, en 45 minutes (comptez 40€ pour deux). Nous avions cette fois-ci décidé de loger dans le port car nous souhaitions dès le lendemain faire le tour de l’île en bateau. Milos est réputée pour être une île volcanique, aux côtes teintées de rouge, de jaune, de blanc, de noir, de vert… Les côtes sont bien plus attrayantes que l’intérieur des terres, qui se sont avérées décevantes.

20160506_124511 20160506_124930

Que faire à Milos en 3 jours?
Il est nécessaire de louer une voiture sur cette île, le réseau de bus n’étant pas bien développé et aucun balisage ne semble avoir été fait pour assouvir la passion des randonneurs. De plus, les routes sont serpentées, sans trottoir, assez dangereuses pour les piétons.
– se rendre à Plaka, la capitale, qui n’est intéressante que dans sa partie haute. Montez au kastro, où vous aurez une vue imprenable sur l’île.
– s’arrêter dans le village typique de Tripiti, en dessous de Plaka.
– faire un tour de l’île en bateau (50€ par personne, petit déjeuner et déjeuner compris), ou plutôt l’ouest de l’île. Nous nous sommes fiés à Marco, franco-grec bien sympa! Nous étions une dizaine dans le voilier. Le bateau s’est notamment arrêté à Kleftiko, endroit magnifique où l’eau est turquoise, et où nous avons pu explorer de petites grottes en zodiac. Le clou du spectacle? Apercevoir des dauphins, à la fin de la journée!
– sillonner l’île en voiture et s’arrêter dans les deux très charmants petits ports de pêche de Mandrakia et de Firopotamos. Bien sûr, ne pas rater Sarakiniko, qui est un must sur l’île: paysage lunaire, eau turquoise et grottes sous-marines. S’arrêter à Pollonia pour manger, puis faire plusieurs arrêts sur les différentes plages, notamment celle de Firiplaka!

20160507_110938 20160507_111831

Où dormir?
Hôtel Eleni, où nous avons été accueillis par… Eleni, qui était durant 3 jours un peu comme une seconde maman!

Où manger? 
Adamas: O hamos! sur la plage de Papikiniou. C’est sans aucun doute le meilleur restaurant de toute ma vie! Des produits frais, locaux, du choix, excellente cuisine et excellent service (demandez lui quels plats et boissons il recommande et faites lui confiance, les yeux fermés!). Un cadre magnifique. Quasiment personne, et pourtant toutes les rencontres que nous avons faites connaissaient l’adresse (même notre voisin dans l’avion!). Et à un prix qui nous est apparu dérisoire…
Aggeliki, pour le petit déjeuner et les glaces!
Plaka: la pâtisserie Paléos, une fois descendu du kastro vous allez sûrement l’apercevoir. Les biscuits au miel sont terribles!
Pollonia: Armenaki, pour les spaghettis aux fruits de mer!

20160505_200002 20160507_153026

Mes coups de coeur à Milos
Evidemment le restaurant O hamos! situé près du port, un tel régal que nous y sommes retournés une deuxième fois. J’aurais bien tout testé!
Le paysage lunaire de Sarakiniko.
Le port reposant de Firopotamos.
Le tour de l’île en bateau, pour y découvrir Kleftiko.
La sublime plage de Firiplaka, aux falaises multicolores.
L’accueil adorable d’Eleni, à l’hôtel.

Comments (3)

  • Avatar

    Mathilde

    Oh super, je viens de réserver mes billets d’avion pour la Grèce début septembre! Je pars à Athènes et Milos. J’irai tester O hamos. Bisous

    Reply

    • Avatar

      Apolline

      Mai et Septembre sont les mois parfaits pour La Grèce! Comme j’aimerais retourner à Milos! Tu verras, tu vas adorer! Et encore plus le restaurant! 🙂

      Reply

  • Avatar

    MamzelDree

    C’est vraiment magnifique ! 🙂

    Reply

Leave a comment

%d blogueurs aiment cette page :