Les bijoux Elise Tsikis, reflet d’une histoire de vie multiculturelle

Rencontre avec Elise Tsikis, créatrice de la marque de bijoux éponyme, au mélange de matières et d’histoires.

Les bijoux Elise Tsikis, mélange de pierres brutes inspirées de dame Nature, sont le reflet de l’histoire métissée et multiculturelle de sa créatrice. La marque éponyme était une évidence, même si ses créations représentent en conséquence une véritable mise à nu. Rencontre avec la passionnée et passionnante Elise !

Comment est née la marque Elise Tsikis ?

Après des études de couture et d’arts décoratifs à Paris,  j’ai été styliste pendant 5 ans dans de grandes maisons telles que Christian Dior, Jacadi ou Massimo Dutti. Puis, j’ai ressenti le besoin de créer mon propre univers.
Ma première envie, une fois mes études terminées, était de créer ma maison en nom propre, après avoir acquis de l’expérience et la maturité.

Pourquoi le bijou ?

En travaillant pour Massimo Dutti, j’ai découvert une Barcelone bondée de petits shop de pierres, de perles et de galons. Cela m’a inspirée. J’ai senti que j’étais prête.
Les matières utilisées pour réaliser des bijoux sont ludiques, j’aime le jeu des couleurs et la préciosité d’un bijou, notamment lorsqu’il est en vermeil.
Le bijou englobe tout, la couleur, la nature et la préciosité.

Quelles sont tes inspirations ?

D’origine grecque, je suis issue d’une famille métissée. J’ai toujours été baignée dans un mélange multiculturel. C’était une évidence de refléter mon histoire dans mes créations.
J’aime la nature et ses lignes irrégulières, dont je m’inspire pour créer ce sentiment « je veux ce bijou et pas un autre ».
J’aime le voyage, et j’aime découvrir les matériaux spécifiques à chaque pays.
J’ai beaucoup d’inspirations, j’essaye donc de ne pas partir dans tous les sens. Car je dois suivre le fil des saisons et respecter mon plan de collection. Mes expériences professionnelles m’ont appris à organiser mon travail autour de plans de collections, comme cela l’est dans les grandes maisons de couture.

Quels matériaux aimes-tu travailler ?

J’ai une préférence pour le vermeil, qui apporte une touche qualitative, haut de gamme – toutes mes pièces en argent deviennent vermeil. J’aime aussi travailler le laiton qui sera plaqué en or, grâce à un doreur parisien. Ces matériaux de base permettent de rehausser une pierre naturelle ou un pompon par exemple.

Que t’apportes la création ?

La liberté de créer, de gérer sa vie, c’est gratifiant ! Mes bijoux sont l’expression de mon histoire. Je peux me permettre de l’audace dans la création.
La création me permet de me réinventer chaque jour, et de ne pas m’ennuyer. Je m’ennuie si je fais la même chose, et j’ai aussi peur d’ennuyer mes clients ! Je fais donc en sorte de proposer des créations différentes à chaque fois, sans suivre les tendances, et à mon rythme.

Quels sont tes projets, tes envies pour la suite ?

L’histoire est encore en cours d’écriture, mais on retrouve l’image de marque, et la « patte » Elise Tsikis dans chaque création.
J’ai des ambitions à l’étranger, je m’attelle à la création des prochaines collections, et je prépare le shooting  de cet été au cœur du festival Calvi On The Rocks (vous apercevrez d’ailleurs un pop-up store sur les plages de Calvi).
Dans le cadre du festival de Cannes, j’ai collaboré avec UGC, en créant une capsule fleurie et estivale.
Bien sûr, je participerai aux salons professionnels de la rentrée.
J’ai donc une multitude projets, qui me permet de garder une excitation au quotidien et d’avoir sans cesse de nouveaux challenges !

Elise Tsikis, e-shop

Facebook
Instagram
Twitter
Pinterest

Leave a comment

%d blogueurs aiment cette page :