City trip : 3 jours à Lisbonne

Cet été, cap sur le Portugal, pays si proche de la France mais où je n’avais jamais mis les pieds ! Au départ, en grands amoureux de l’Italie que nous sommes, nous nous étions mis en tête de partir à la découverte des Pouilles, influencés et guidés par nos voisins italiens. Cependant, l’équation août + italiens qui descendent en masse dans le sud + séjour cher en pleine saison estivale + 40 degrés, nous a vite refroidis. C’était vite décidé, la dolce vita nous allions la vivre au Portugal, en Algarve, entre mer et… délices de la mer ! Mais avant tout, nous devions faire un stop à Lisbonne.

Jour 1 – Prendre la température de la ville lisboète

Avant le sud, direction Lisbonne, pour près de 3 jours de découverte, à la recherche de ces précieux azulejos.

Arrivés à Lisbonne un peu avant 18h, nous enchaînons navette jusqu’au terminal principal et Uber (aaaah les Uber au Portugal, une grande histoire d’amour, serviables et beaucoup moins chers qu’en France).

Nous avions réservé un studio dans un quartier typique – Madragoa. Mais avant d’y parvenir, une très belle pente nous tendait les bras (plutôt les pieds). Durant ces quelques jours, je les ai bien travaillés, mes fessiers !

A peine débarqués sur la capitale, nous n’avions qu’une envie : manger ! Une amie m’avait parlé du Mercado da Ribeira (ou le Time Out), où cuisinent des chefs, pour apparemment pas grand-chose (d’après le Routard). Une marche de 20 min le long du Tage, avec en image de fond le fameux Pont du 25 avril, nous a mené vers ce lieu. First step, trouver une place, second step : choisir. Nous ne nous attendions pas à un tel choix pour manger ! Nous avons tourné en rond pendant un bon bout de temps, hésitant entre burger, pizza, bistronomie, thaï, poisson… Bon, aucune surprise en te disant que j’ai bien évidemment opté pour le burger (je prends TOUJOURS le burger) avec ses frites à l’estragon et un peu citronnées. Une tuerie ! Par contre, 15 balles le burger, ce n’est finalement pas donné.

Jour 2 – Lisbonne par quartier : Belem, LX Factory, Baixa & Rossio

Pour visiter Lisbonne, autant commencer par les quartiers les plus loin, comme celui de Belem avec sa « Torre ». Compte 30 à 40 minutes en transports en commun depuis le centre. Je te le donne en mille : nous avons fait appel au fameux VTC (non, ceci n’est pas un article sponsorisé), en moins de 20 minutes c’était plié. Et cela nous permet de découvrir la ville, au calme.

Finalement – mais en plein mois d’août on ne va pas vraiment s’en étonner – il y avait bien trop de monde dans la file d’attente pour visiter la Tour de Belem. On s’est contenté d’en admirer l’extérieur (quoiqu’il n’y ait finalement pas grand chose à voir à l’intérieur apparemment).

A moins de 15 min à pieds, le Monastère des Hyéronimites est majestueux ! Bon, la file d’attente aussi, il faut s’armer de patience, en plein soleil. Mais les quasi 1h30 d’attente (oui oui) et les 10€ d’entrée valent le détour, tant le Monastère est grandiose. Compte 1h de visite pour apprécier au minimum la beauté du lieu, sa cour intérieure et sa superbe église.

En face, ne rate pas le Musée Berardo, musée d’art moderne et contemporain, sur lequel on est tombé par hasard. C’est peut-être l’endroit où j’ai préféré passer du temps, même si nous n’avons pas franchi la porte du musée. L’extérieur et l’architecture sont incroyables !

A quelques minutes de là, il y a les fameux Pasteis de Belem, pâtisseries confectionnées au sein de la maison du même nom, fondée en 1837 par un des anciens occupants du Monastère. Le lieu est tellement populaire que nous sommes tombés sur une file d’attente de quelques 30 personnes. Après celle du Monastère, autant te dire que nous nous sommes vite résignés ! En tout cas, l’endroit est à voir et les pâtisseries sont alléchantes !

En parlant de manger (on est en parti là pour ça, on ne va pas se mentir), direction le nouveau lieu tendance dont une amie m’a parlé : LX Factory. J’ai eu un véritable coup de cœur pour l’endroit, hésitant entre les restaurants et déambulant entre les magasins. C’est LXeeseCake qui l’a remporté, avec son menu salade et cheesecake – les cheesecakes et moi, c’est une grande histoire d’amour aussi !
Après cette délicieuse pause, il est impensable que je ne franchisse pas les portes des concepts stores, des vintages shops et des boutiques de créateurs !
Bref, LX Factory est inévitable lors d’un séjour à Lisbonne !

Cap ensuite sur des quartiers plus touristiques, en empruntant le vieux tram lisboète pour rejoindre le Baixa et le Rossio. Bon, il s’est finalement arrêté bien avant notre point de chute, ce qui nous a valu une belle montée de 15 minutes à pieds.
Nous avons vagabondé de place en place : Praça Dom Pedro IV, Praça Da Figueira, qui n’ont à vrai dire rien d’exceptionnel à mes yeux, tant les lieux sont bondés. Exception faite de la Praça Da Comercia qui est grandiose ! Nous nous y sommes posés quelques temps en terrasse.

Une promenade le long du Tage nous a progressivement ramenés vers notre studio. Nous avions repéré à quelques minutes de là le Madragoa Café, restaurant portugais typique, où nous avons pu tester plusieurs plats tels que le fameux « bacalhau » et des spaghettis noirs aux crevettes. Un régal !

Jour 3 – Le vieux Lisbonne : le Castelo de Sao Jorge, Mouraria, Graça, Bairo Alto et le Chiado

Pour notre (presque) dernier jour, nous sommes partis à la découverte du Vieux Lisbonne. Le matin, nous avons adoré flâner dans le Castelo de Sao Jorge, qui domine la capitale, offrant une vue incroyable à 360 degrés. Le château est un vrai havre de paix, le matin, à l’abri de la chaleur. Comptez 8,50€ par personne.

Nous nous sommes ensuite aventurés dans le quartier de La Mouraria et la Graça. Notre but : la boutique A Vida Portuguesa, une caverne d’Ali Baba de produits portugais (alimentation, mode, déco, papeterie, soins…).

En redescendant, nous tombons sur le mythique quartier de l’Alfama où nous arpentons les ruelles. Il est facile et plaisant de s’y perdre, loin de l’agitation.

L’estomac se creusant, nous avions noté le Pois Café dont parlait notre guide, situé en bas de l’Alfama. Gros coup de cœur pour ce superbe salon de thé, où l’on pourrait y passer des heures, dans le canapé, à lire ou travailler (s’il y a des freelances nomades ou portugais qui me lisent, allez-y 🙂 ). Les plats simples – toasts, sandwiches, salades – sont plus que bons !

Direction les deux derniers quartiers de notre liste touristique : le Bairo Alto et le Chiado. Le Bairo Alto pour ses concepts stores ruas Escola et Dom Pedro IV (même si je les imaginais plus nombreux), et notamment le « centre commercial » Embaixada, surprenant ! Un lieu incroyable.

En continuant notre chemin, nous tombons sur le couvent Sao Pedro de Alcantara. J’y découvre, époustouflée, l’église, où il n’y a pas âme qui vive. Nous restons là, assis un moment, à contempler ce lieu et à le prendre en photo (et il est vrai qu’un peu de fraicheur n’est pas refus).

Notre après-midi se poursuit dans les rues du Chiado. Pour arriver une nouvelle fois au bord du Tage, où nous nous posons sur les marches.

Jour 4 – Lisbonne, ce n’est qu’un aurevoir

L’heure de quitter Lisbonne pour rejoindre le sud approche. Mais avant : petit déjeuner de champion, proche de notre logement. Un nouveau coup de cœur pour la Mercearia da Mila, une épicerie, avec également une partie boulangerie et une partie « déjeuner », où l’on peut se poser pour petit déjeuner ou déjeuner. L’endroit est canon, et le cake à la banane/noix de coco/granola m’achève. C’est décidé, nous voulons ouvrir un tel lieu en France !

Nous quittons donc Lisbonne sur une bonne note. Enfin presque, c’était sans compter sur l’attente interminable chez Europcar, malgré notre réservation en ligne quelques semaines auparavant…

C’était la première fois que je me rendais à Lisbonne. J’en sors plutôt mitigée. J’y ai découvert des lieux surprenants, qui nous manquent par ici. J’ai été fascinée par les azulejos. La période estivale est synonyme de bonne ambiance au sein de la capitale. Mais, sûrement influencée par mes lectures et les réseaux, je m’attendais à mieux, et n’imaginais pas notamment une ville plutôt pauvre et parfois sale. Cependant, la ville, autrefois très industrielle, est en pleine reconstruction de certains quartiers, ce qui amène à ces lieux surprenants dont je vous parlais. Un conseil (qui paraît finalement plutôt logique), n’y allez pas en plein mois d’août (trop de monde et il fait assez chaud)… Et ne suivez pas vraiment le Routard (et ce globalement pour la capitale et le Sud).

Notre city trip étant fini, cap sur le tant attendu Sud – l’Algarve… Rendez-vous au prochain article !

Avez-vous déjà été à Lisbonne ? Qu’en avez-vous pensé ?

Bonnes adresses et Coups de coeur à Lisbonne

Time out market (ou Mercado da Ribeira) : une quarantaine de stands, entre bistronomie, poisson, burgers, pizzas, planches, thaï… Faites votre choix !
Pasteis de Belem : l’adresse historique à ne pas rater !
LX Factory, pour ses boutiques vintages et tendance, et ses restaurants. LxeeseCake : comfort food et cheesecakes, 8€ le menu salade, boisson, cheesecake.
Madragoa Café (quartier du même nom) : restaurant portugais typique, où il est judicieux de goûter au fameux bacalhau et aux spaghettis noirs aux crevettes ! La patronne vend d’ailleurs son livre de recettes. Comptez 28€ pour deux.
Pastelaria San Antonio (près du Castelo de Sao Jorge) : pour un bon petit déjeuner (11€ pour deux).
A Vida Portuguesa : boutique de produits portugais, entre alimentation, mode, déco, papeterie, soins, etc. L’enseigne a d’ailleurs un espace dans le Time Out Market. On retrouve également une autre boutique dans le centre de Lisbonne.
Pois Café (en bas du quartier de l’Alfama) : superbe endroit, plutôt salon de thé aux mets délicieux. On pourrait y passer des heures.
Centre commercial Embaixada (Bairo Alto), plutôt concept store de créateurs.
Castelo de Sao Jorge : un havre de paix au coeur de Lisbonne, offrant une vue à 360 sur la capital.
Le couvent Sao Pedro de Alcantara : un havre de paix bis, dans le Bairro Alto.
Le Musée Berardo, art contemporain et moderne (quartier Belem) : encore un havre de paix, à l’architecture superbe.
Mercearia da Mila (quartier Magragoa) : épicerie, boulangerie et partie déjeuner, on y passerait des heures !

Comments (18)

  • Avatar

    Ornella

    Je vais y passer cinq jours à Noël donc j’avoue que lire ce genre d’articles me ravit !

  • Avatar

    Estelle

    Cette ville est magique !! J’y suis allée en Novembre 2017 et je n’ai qu’une hâte : y retourner !

    Bises,
    Estelle de Chroniquesdunefrenchie.fr

  • Avatar

    Only Laurie

    Super article! J’aimerai beaucoup découvrir cette ville mais je ne suis pas si étonnée de ton avis mitigé et c’est peut-être pour cela que je préfère découvrir d’autres villes avant. Mais j’ai très envie d’y aller quand même 🙂 Tes photos sont superbes!
    Belle journée
    Laurie
    http://onlylaurie.fr/

  • Avatar

    Apolline

    Merci Ornella ! Pas mal d’articles de ce genre m’ont aidée à faire mon petit parcours dans la ville 🙂

  • Avatar

    Apolline

    Tu devais être tranquille à cette période de l’année ! Je tenterai en dehors de la période estivale, le temps d’un long week-end 🙂

  • Avatar

    Apolline

    Merci beaucoup Laurie ! Cela reste une capitale avec beaucoup de monde, j’apprécie plus d’être au calme que d’être dans une ville lorsque je voyage.

  • Avatar

    Eugènia Bellarya

    Bonjour , j’ai connu Lisbonne et Porto en 1 semaine en 0ctobre, beaucoup de touristes , mais évidemment beaucoup moins qu’en été , une superbe météo. , un ciel bleu lumineux , beaucoup de marche à pieds dans les grandes avenues et les ruelles. , des découvertes fabuleuses , des menus savoureux à moins de 10€ à toute heure de la journée. , la ptit café à 50 cts … Et la gentillesse des Portugais , toujours prêts à rendre service , à indiquer les itinéraires , à donner des conseils alors que nous ne parlons pas un mot de leur langue ….. Le sourire des commerçants dans les petites épiceries , le tramway , le train et le taxi pas chers , et tout le côté historique …. À ne rater sous aucun prétexte … Nous sommes revenus avec les batteries rechargées pour l’hiver …. Si bien que nous renouvelons l’escapade cette année … Trop trop bon ….

  • Avatar

    ONE STEP ONE PLACE

    J’y ai passé une semaine en juin, j’ai adoré ! Cette ville est vraiment très jolie…
    Tes photos sont super chouettes ! J’ai beaucoup aimé la LX Factory !

  • Avatar

    Charlène

    Cette ville semble être vraiment jolie et probablement une des destinations à ajouter aux lieux que j’aimerais aller visiter un jour. Surtout que ce n’est pas si loin que ça finalement…
    Merci pour ton partage et ces jolies photos ensoleillées 🙂

  • Avatar

    Chiara - Space Bubble

    Oh c’est tellement joli ! Mes parents sont partis l’été dernier à Lisbonne mais je ne pouvais pas y aller à cause de mon job d’été. Merci pour ce petit voyage ! Des bisous :*

  • Avatar

    Apolline

    Merci Chiara. Ce n’est que partie remise ! Tu pourras certainement y aller le temps d’un long week-end, Lisbonne n’est pas très loin 🙂

  • Avatar

    Apolline

    Merci Charlène ! Lisbonne n’est pas loin effectivement, et se fait très bien le temps d’un long week-end 🙂

  • Avatar

    Apolline

    Merci pour ton commentaire ! LX Factory est mon coup de coeur à Lisbonne, j’aurais pu y passer toute la journée !

  • Avatar

    Apolline

    Merci pour ton commentaire Eugènia ! J’aimerais beaucoup découvrir Porto, peut-être au printemps prochain !

  • Avatar

    Devenir Adulte

    Lisbonne est une de mes villes préférées en Europe.
    Contrairement à toi, je ne m’attendais à rien & j’ai été surprise tant cette ville m’a plu : l’ambiance, la nourriture, la ville.
    Tu m’as rappelé des souvenirs !

    A très vite

  • Avatar

    Bacalar

    Merci pour ce partage, il n’y a rien de mieux que le soleil pour rester de bonne humeur. Peut être qu’un de ces jours vous parviendrez jusqu’à Playacar pour un long ou court séjour 😉 a bientôt de la Riviera Maya

  • Avatar

    Apolline

    Merci pour votre commentaire. Je me suis déjà aventurée au Mexique il y a 10 ans, l’un de mes plus beaux voyages ! J’aimerais beaucoup y retourner 🙂

  • Avatar

    Apolline

    Je me suis peut-être trop renseignée, et du coup j’ai mis la barre trop haute. Mais j’aimerais beaucoup découvrir le nord, Porto et le Douro !

Leave a comment