Cb Vinyl Record Art, la seconde vie des vinyles pour la passion de la musique et de l’art

Vous l’avez bien vu, les vinyles reviennent en force depuis quelques années ! Si vous êtes nostalgiques, passionnés de musique ou amoureux du vintage, vous avez peut-être fait l’acquisition d’une platine et d’une belle collection de vinyles. Mais il y a aussi d’autres moyens de les utiliser, comme en faire des objets de déco ! Comment ? Cb Vinyl Record Art donne une seconde vie aux vinyles rayés en les sculptant. Ils deviennent alors de véritables œuvres d’art à accrocher sur votre mur ! Rencontre avec Cb et Matt, les deux artistes qui se cachent derrière ces œuvres. 

Quel est votre parcours ?

Cb : J’ai un parcours somme toute assez classique. Je travaille au quotidien dans le web, je fais du référencement de sites web pour être précis. Je n’ai donc pas de formation artistique à proprement dite. Ceci étant dit, la musique, le Street Art et le tatouage sont des arts qui me passionnent depuis des années. J’imagine que ce sont ces influences que j’essaye de retranscrire sur le vinyle.

Matt : J’ai fait mes études en communication tout en gardant le dessin comme passe-temps. Après ça, j’ai jonglé entre voyages et diverses expériences professionnelles.

C’est justement lors d’un voyage en Angleterre que nous nous sommes rencontrés, plus précisément à Bristol, une ville hyper culturelle où règne une effervescence artistique à chaque coin de rue. Cette ville est le berceau du Trip Hop et un bastion pour le Street Art. Ça nous a grandement influencé.

Comment est né Cb Vinyl Record Art ?

Cb : Cb Vinyl Record Art est au départ un projet que j’ai lancé seul en 2012. Puis Matt s’est ensuite intégré au projet vers 2015.
Pour l’instant, nous ne sommes que tous les deux à créer les designs. Mais en parallèle, nous sommes en train de développer une partie « artistes invités » ou « contributeurs ».

Matt : On doit d’abord finir de mettre en place les bases du projet avant de contacter d’autres artistes. On a plusieurs collaborations en tête. On commence à prendre contact avec eux.

Cb : C’est encore à l’étape de projet pour l’instant mais des surprises arrivent bientôt !

Où dénichez-vous les vinyles ?

Cb : Nous n’avons pas vraiment de « sources officielles » pour dénicher notre matière première, les disques vinyles. Nous les récupérons souvent par le biais d’amis, de connaissances ou de particuliers qui souhaitent se débarrasser de leurs vinyles rayés. Nous sommes d’ailleurs régulièrement sollicités sur les réseaux sociaux ou via notre site par des personnes qui souhaitent nous donner leurs vinyles.

Matt : J’en profite aussi pour souligner que nous utilisons uniquement des vinyles hors d’usage pour nos créations. Nous sommes tous les deux collectionneurs et il est inconcevable pour nous de détruire volontairement des vinyles qui peuvent encore s’écouter.
C’est important de le mentionner. La notion de recyclage prend alors tout son sens. Et il en va de même avec les vinyles de couleur (on commence à travailler dessus). Ce sont de vrais vinyles, les couleurs sont authentiques ! Nous ne les peignons en aucun cas.

Les vinyles sculptés par Cb Vinyl Record Art

Comment la sculpture et la gravure sont-ils réalisés, techniquement parlant ?

Matt : « Avec du temps, du talent et du cœur ! » comme dirait l’autre (J.J Goldman). Il n’y a pas de secret : avec minutie, précision et avec surtout le goût du travail bien fait.

Cb : À juste titre, nous sommes entre la sculpture, la gravure et des retouches de précision. Nous utilisons plusieurs procédés.

Matt : Il n’y a pas de découpe laser ! Ça reste très nocif pour l’homme et la machine.

Cb : Sans parler de technique particulière, nous préférons mettre en avant notre côté créatif plus que le côté technique de découpe des vinyles. La découpe de chaque visuel n’est qu’une partie infime dans le processus de création. Nous passons, en définitive, beaucoup plus de temps à mettre en œuvre nos idées, effectuer nos recherches, mettre en place notre réflexion sur chaque sujet qu’il soit singulier ou en série pour une collection particulière.

Matt : La démarche de Cb Vinyl Record Art est avant tout artistique et artisanale puisque tout est « Made In France » !

D’où vient votre inspiration pour réaliser ces œuvres ?

Cb : Nous sommes tous les deux nés dans les années 80. De ce fait, on s’inspire beaucoup des cultures et sous-cultures émergentes et inhérentes de cette période comme la culture underground, la Street Culture, les courants musicaux comme le Hip Hop, l’Electro, la bande dessinée, le cinéma populaire, etc.

Matt : Nous partageons tous les deux un amour inconditionnel pour la musique et cela se ressent dans nos créations. On attache surtout de l’importance à la symbolique et à l’iconographie de toutes ces cultures. C’est dans nos affinités pour chaque courant, dans nos influences du moment ou dans notre histoire personnelle que nous puisons notre inspiration qui se retrouvera gravée sur le disque vinyle.

Vous faites aussi des œuvres sur-mesure…

Cb : Effectivement nous travaillons aussi sur-mesure, en fonction de la demande client. Beaucoup nous demandent de faire des visuels particuliers pour un cadeau original par exemple. Récemment, une cliente américaine nous a demandé de faire un pick-up et la tour de San Antonio, au Texas, pour faire un cadeau à son mari. Voici ce que nous lui avons envoyé (à gauche ; à droite la team Cb Vinyl Record Art) :

Quels sont vos projets pour la suite ?

Matt : Outre les futurs et probables collaborations, on a envie de se faire plaisir. On planche sur des mini-séries avec des thématiques fortes et qu’on apprécie énormément (la science-fiction, la Retro New Wave, l’Afrobeat, etc.).
On aimerait aussi proposer quelque chose qui sortirait du cadre 30cm sur 30cm. Jouer sur les compositions, le volume…

Cb : Nous avons quelques expositions à préparer pour 2018. Ça sera l’occasion de mettre tout ça en avant. On ne peut malheureusement pas en dire davantage pour le moment mais je vous invite à nous suivre sur notre Facebook pour être tenu au courant de nos prochains événements ! On prépare également des collaborations avec d’autres artistes, des nouvelles collections exclusives, etc. 2018 sera riche en surprises !

Retrouvez certaines oeuvres de Cb Vinyl Record Art au Gastama, dans le Vieux-Lille, jusque fin décembre.
Le collectif continue son exploration des quartiers de Lille et s’installe également pour une exposition au Pol’art Café du 1er décembre au 3 janvier !

Cb vinyl record art

Explorez le shop de Cb Vinyl Record Art et suivez leur actualité sur les réseaux sociaux !

Facebook
Instagram
Twitter

Leave a comment