56P, la seconde vie du bois et des matériaux obsolètes

Rencontre avec le duo d’artistes de 56P, qui donne une seconde vie aux matériaux.

A peine entrée au marché des créateurs de la Team Etsy Nord (eh oui, encore la Team ! et vous n’avez pas fini d’en entendre parler !), organisé le 25 novembre dernier dans le Vieux Lille, mon œil a tout de suite été attiré par de drôles de robots en bois, signés 56P (ou 56 Phalanges). Puis j’ai craqué sur les horloges d’inspiration 50’s et la « valise table ». Quelques semaines plus tard, au Grand Bassin à Roubaix, j’ai eu l’occasion de découvrir d’autres meubles hybrides, tous plus originaux les uns que les autres. Rencontre avec le duo d’artistes, Nastassia et Loïc (qui est d’ailleurs directeur du Grand Bassin).

Quel est le concept de 56P ?

Nous réalisons des objets utilitaires ou non, du mobilier, du luminaire ou de la déco, uniquement en matériaux recyclés. Notre matière première est le bois, que nous récupérons en désossant des meubles prêts à être jetés. Nous y ajoutons souvent des objets que nous trouvons en braderies.
Nous trouvons que les matières qui ont déjà vécu une première vie sont chargées d’un « supplément d’âme ». La démarche du recyclage est importante pour nous.
Nous travaillons aussi sur des commandes plus spécifiques (mobilier aux dimensions particulières, aménagement d’espaces, scénographie/accessoires pour le théâtre, aménagement de boutique ou de bar), auquel cas nous appliquons la récup’ ou non, en fonction du projet.

Comment est née 56P ?

Nous avons été amenés à travailler ensemble sur un projet de scénographie. J’étais (Nastassia) scénographe pour une compagnie, Loïc m’a accompagnée dans la construction et la partie plus technique au sein de son atelier.
Loïc travaillait sur du mobilier plusieurs années auparavant, mais avec la création et la gestion du Grand Bassin, le temps lui a manqué pour continuer.

Nous avons tous les deux une addiction pour les vieux objets, et l’envie d’en faire quelque chose de nouveau.

Nous essayons de ne pas surconsommer, de produire avec des choses obsolètes et ainsi leur redonner une nouvelle vie.

D’ailleurs, d’où vient ce nom, 56P ?

On cherchait un nom nous réunissant autour du travail à 2. 4 mains, 20 doigts, ce qui fait 56 Phalanges. On s’est arrêtés sur ça !

Avez-vous des inspirations ?

Notre inspiration vient des objets que l’on trouve, des chutes de bois que nous avons. Mais on est aussi influencés par les couleurs du moment.
Nous nous inspirons également des expositions (d’Art brut, très souvent), des films…

On se questionne surtout sur le type d’objet que nous allons réaliser. Au départ, on ne réalisait que des lampes, des tabourets et des miroirs. Au fur et à mesure, on a essayé de développer notre production pour créer aussi de plus petits objets (comme les horloges), qui permettent des déclinaisons : combinaisons de couleurs et de motifs.
En septembre, on a lancé l’idée des robots, après quelques prototypes, ils sont devenus notre « best-seller ».

Vous redonnez vie à certains matériaux, où les trouvez-vous ?

Avant, nous les trouvions aux encombrants, maintenant c’est plus dur, alors on passe par des sites de dons, le secours populaire qui jette souvent les invendus, on fait les braderies et de plus en plus régulièrement, les gens nous appellent quand ils ont un matériau à donner.

Que vous apporte la création ?  

Question difficile, mais la réponse est la même que beaucoup d’autres créateurs ou indépendants : une certaine forme de liberté (qui a un coût en terme de temps de travail, nous ne comptons pas les heures et nous sommes très souvent sur plusieurs projets en même temps).
Cela nous apporte aussi l’impression d’embellir un peu la vie de nos clients, tout en entrant dans une démarche écologique.

Loïc, tu es directeur du Grand Bassin à Roubaix, en quoi consiste-t-il ? 

Le Grand Bassin est une structure que j’ai créée il y a dix ans. A l’origine le but était très simple : répondre à une problématique des créateurs qui est la diffusion de la production. En fonctionnant en système de mutualisation, le Grand Bassin permet d’avoir un point de vente directe en y consacrant peu de moyens et de temps ; laissant le champ libre pour la création et toutes les autres tâches liées au métier de créateur (production, communication, développement…).
Le concept a beaucoup séduit, de 5 créateurs à l’origine, nous sommes aujourd’hui 50 et nous pourrions être plus si notre local était plus grand. Nous avons une liste d’attente.
Les clients sont aussi au rendez-vous, nous sommes en constante progression en termes de fréquentation et de ventes.
C’est un petit monde à part, loin de la mondialisation, l’ambiance est conviviale, simple et chaleureuse.
On y retrouve un éventail « choisi » de la création régionale : mode, accessoires de mode, design, céramique, photo, papeterie…
C’est une réelle satisfaction pour moi de constater qu’une autre forme de commerce et d’échange peut exister et réussir !

Quels sont vos projets, vos envies pour la suite ?

Nous venons de terminer la scénographie du marché de Noël de Roubaix, dont la thématique « Zéro Déchet » nous a tout de suite séduite !

On a aussi très envie de travailler sur des enseignes. On en a créées quelques-unes sur le thème du cirque, d’autres, plus inspirées des années 50, d’enseignes américaines de restaurants ou de motels.

Nous souhaitons également développer de nouvelles collections et points de ventes (dans la mesure de nos moyens et temps), et travailler sur de plus grands formats, en scénographie.

Dans quelques mois, un gros projet sur lequel Loïc travaille va voir le jour : les ateliers Jouret à Roubaix, c’est le Grand Bassin version ateliers d’artistes, sur 1200m², avec un espace de diffusion, une cafet’, des ateliers ouverts au public… Nous avons pleins d’idées et d’envies pour ce nouveau lieu !

 

J’ai hâte de découvrir ce nouveau lieu, et me fondre dans la vie d’artistes !
Retrouvez 56P et de nombreux créateurs au Grand Bassin : 27, rue de l’espérance, à Roubaix, ouvert du mercredi au dimanche, de 12h à 19h.
Eshop
Facebook
Instagram
Pinterest

Comments (1)

  • Avatar

    EtsyFR

    Très joli portrait !
    Merci 🙂

    Reply

Leave a comment

%d blogueurs aiment cette page :